L'Actualité stendhalienne sur le blog Stendhal

Visitez la Librairie Stendhal

Stendhal

Bibliographie

Edition

Associations

Grenoble

Articles

Courrier Stendhal

Sites internet

Contact

 

2009

Oeuvres de Stendhal

  • STENDHAL. De l’amour Patrick Poivre d’Arvor (Préfacier) Paru le : 15/10/2009 Editeur: France-Empire ISBN: 978-2-7048-1060-4 EAN: 9782704810604 266 pages 15,6cm x 24,1cm x 2,1cm 18 euros.
  • STENDHAL Filosofia Nova. Pensées. Marginalia. Texte établi par Henri Martineau Fac-similé des éditions publiées par Le Divan (Paris) en 1931 et 1936, remis en pages dans un grand format dont chaque page comporte quatre pages des volumes originaux (1275 p.). 334 pages, 180 x 270 mm, broché, disponible Juillet 2009.35,00 € Prix TTC, frais de livraison compris isbn 2-84505-083-6 - ean 9782845050839 Éditions Ressouvenances http://www.ressouvenances.fr/epages/62046842.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/62046842/Products/154


Bibliographie


Ouvrages

  • STENDHAL par Sandrine Fillipetti. Folio Biographies. Gallimard. Février 2009 323 p. 7,22 euros
  • Michel CROUZET. La poétique de Stendhal. Forme et société. Le sublime (Essai sur la genèse du romantisme I) Slatkine Reprints. Réimpression de l’édition de Flammarion, 1983 1 vol., 336 p., broché, 15 x 22 cm. ISBN 978-2-05-102068-8. 47
  • Michel CROUZET. Le Naturel, la grâce et le réel dans la poétique de Stendhal (Essai sur la genèse du romantisme II). Slatkine Reprints. Réimpression de l’édition de Flammarion, 1986. 1 vol., 384p., broché, 15 x 22 cm. ISBN 978-2-05-102094-7. 55
  • Jean-Jacques HAMM Armance ou la liberté de Stendhal CHAMPION PARIS 27/05/2009 Collection Romantisme et Modernité 280 pages Relié 55 euros ISBN 9782745318077 EAN 9782745318077
  • Yves ANSEL Stendhal littéral Lamiel Grenoble : ELLUG, coll. "Bibliothèque Stendhalienne et romantique", 2009. ISBN : 978-2-84310-142-7 ISSN : 1294-0658 Juillet 2009 216 p. Prix : 22 € (+ frais de port)

Revues, Actes de colloques

 

  • L'ANNEE STENDHALIENNE N°8 2009 STENDHAL ET LA FEMME

Actes du colloque des 13-14 octobre 2006, Maison française d'Oxford.

Textes réunis et présentés par Lucy Garnier

CHAMPION. Paris. Parution 30.10.09. Collection Année stendhalienne. 15x22. 352 pages. Broché. Prix euro TTC 35,00 ISBN: 9782745319104 EAN: 9782745319104

Lucy GARNIER, Avant-propos. Béatrice DIDIER, La femme du XVIIIe siècle selon Stendhal Richard BOLSTER : Stendhal et Maria Edgeworth Caroline WARMAN : "La cristallisation à la mode" ou le vocabulaire de la matière amoureuse Alexandra PION : Du Catéchisme d'un roué à De l'amour. Stendhal et la séduction Marie-Rose CORREDOR : La "mère morte" Marie DE GANDT : Lamiel-Psyché, la figure de l'esprit Maria SCOTT : Le thème de l'amitié féminine chez un "tendre ami des femmes" Catherine AUTHIER et Lucy G ARNIER : "Giuditta Pasta, le travestissement et la "féminité" chez Stendhal Yves ANSEL : Stendhal et la femme "en deux volumes" Xavier BOURDENET : Mme Grandet, ou comment l'amour vient aux femmes Philippe BERTHIER : Stendhal entre Julia et Simone Martine REID : Sur le personnage féminin et Mme de Rênal. Réponse à P ierre Barbéris Christopher W. THOMPSON : Conflit, genre et transcendance dans Le Rouge et le Noir.

  • HB Revue internationale d’études stendhaliennes, n° 13-14, 2009-2010 EUREDIT euredit@yahoo.fr

DOSSIER

STENDHAL ET L’EROS ROMANTIQUE : TRADITION ET MODERNITE

Actes du Colloque des 27 et 28 mars 2009

Textes réunis par Michel Arrous

La création de Don Juan à l’Opéra de Paris. Prémices d’une esthétique musicale de l’amour, par Laurent Marty (Université Paul Sabatier, Toulouse). Le langage paradoxal de l’éros dans le roman stendhalien, par Pierrette Pavet (Paris). Lélia « Bifrons », entre 1833 et 1839 : De « L’Eros romantique de la désespérance » à la « sublimation spiritualiste », par Liliane Lascoux (C.R.L.C. Paris-Sorbonne, Paris IV). A propos de Gösta Berling, ou la métamorphose d’un héros romantique, par Kajsa Andersson (Université d’Örebro – Suède). L’amour et l’imagination créatrice : modelage du type de l’Amazone chez Stendhal, par Nobuhiro Takaki (Université Kyushu – Japon). Le Déjeuner sur l’herbe selon Manet et Picasso. La question du nu, par Suzel Esquier (C.R.R.R. Université de Clermont-Ferrand). Les Confidences de Nicolas, par Françoise Guinoiseau (IUFM, Lyon). Clytemnestre innocentée, par Marthe Peyroux (Paris). Erotisme et orphisme chez Victor Hugo, par Romain Vignest (Lycée Edouard Branly, Dreux). Les Martyrs de l’Eros : généalogie d’un motif érotique, par Nicolas Perot (Lycée Malherbe, Caen). L’Eros russe : le sublime et le sensuel dans la littérature romantique et postromantique, par Elena Saprykina (Institut de littérature mondiale, Académie des Sciences de Russie). Le ridicule et les âmes tendres : la rationalité affective chez Stendhal, par Isabelle Pitteloud (Université de Genève). Tyran espagnol prosaïque contre un Eros christique damnateur (Le Coffre et le Revenant. Aventure espagnole), par Andrée Mansau (Université de Toulouse-Le Mirail). L’Eros romantique et le libertinage : à propos d’Adolphe, par Michel Brix (Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur). Dominique ou la fin de l’Eros, par Patrick Labarthe (Université de Zurich). « Les Enfants du Paradis », par Serge Linkès (Université de La Rochelle). Stendhal et la modernité érotique, par Alexandra Pion (Université de Paris XII). Lucien Leuwen : un éloge de la vertu, par Thierry Ozwald (IUFM, Antilles)

VARIA

Mémoires d’un touriste : digression en faveur d’ « un grand homme », par Marthe Peyroux. Politique et/ou poétique de l’esquive, par Françoise Guinoiseau. Stendhal et Andersen à Genève, par Merete Gerlach Nielsen. Etre ou avoir : Féder ou le mari d’argent, par Pascale Mc Garry. Holmes et Mérimée, Elsie Venner et Lokis, par Clarisse Réquéna. Callirhoé de Maurice Sand et La Vénus d’Ille de Mérimée, par Clarisse Réquéna. Je ne veux jamais l’oublier de Michel Déon, ou l’Eros et la Beauté, par Maria Zani.

NOTES

Une nouvelle traduction du Rouge et le Noir en japonais (Akemi Yamamoto). Précision sur le nom de Katzenellenbogen dans Il Vicolo di Madama Lucrezia de Prosper Mérimée (Clarisse Réquéna). Stendhal auditeur au Collège de France et lecteur de bibliothèques (Elisabeth Scheele). Après La Princesse de Clèves, La Chartreuse de Parme ( Michel Crouzet).

In memoriam

JOSEPH-MARC BAILBÉ

Sommaire :

Philippe Jousset, « Le ton Stendhal : postures, allures, textures ».

DU TON EN GÉNÉRAL ET DU RYTHME EN PARTICULIER

François Vanoosthuyse, « Le ton du texte : une aporie poétique ? » ; Éric Bordas, « En majeur ou en mineur ? Tonalités et modalités des incipit romanesques stendhaliens » ; Philippe Jousset, « L’économie du ton. Réflexions à partir des premières pages de Lucien Leuwen » ; Karin Gundersen, « Les tilleuls du ministère de la Guerre ».

UN THÉÂTRE INTIME

Agathe Novak-Lechevalier, « Le ton du roman stendhalien : un anti-théâtre ? » ; Marie Parmentier, « « Le ton le plus individuel qu’il soit en littérature ». De la singularité sublime à l’efficacité rhétorique » ; Laure Lassagne, « Ton du discours intérieur dans les romans de Stendhal ».

LE MAUVAIS TON

Daniel Sangsue, « Stendhal fantastiqueur » ; Georges Kliebenstein, « Stendhal et le scandale tonal : le déton(n)ant et le bêlant » ; Pierre Laforgue, « Le mauvais ton de Stendhal. Les comptes rendus du Rouge et le Noir en 1830-1831 » ; Georges Mathieu, « Stendhal pornographe ! ».

  • Le numéro 29 de la revue Genesis propose deux articles consacrés à Stendhal.

    Cécile Meynard, La genèse d’une écriture de l’Histoire chez Stendhal. Écriture-mosaïque et intertextualité dans Histoire d’Espagne (1808)

    Hélène Spengler, The Life : lectures à texte ouvert. Pour une approche génétique de la Vie de Napoléon de Stendhal

  • Mariella Di Maio, "L'Egotisme mais sincère...". Stendhal romantique, Critique, 745-746, juin-juillet 2009.

 


Rééditions 


Thèses


 


Etats-Unis


Italie
  • Annalisa BOTTACIN, Prosper Mérimée-Vincenzo Salvagnoli. Carteggio inedito (1859-1860) in "Studi Comparatistici", a. II – fasc. I, n. 3, janvier-juin 2009, p. 129-175.

  • Annalisa BOTTACIN, Precetti teatrali in “Filosofia Nova” di Stendhal in "Nuovi Quaderni del CRIER". Il Teatro Romantico in Europa, a. VI (2009), p. 85-102.

Japon

  • Le 19 novembre 2009, à l’université Waseda, Tokyo.

    Francis CLAUDON : Stendhal et Haydn.

     

  • Congrès de la Société japonaise de langue et littérature françaises de la section locale du Kansaï, le 28 novembre 2009, à l’université St.Thomas, Amagasaki (Préfecture de Hyogo)

Akemi YAMAMOTO : L’ « esthétique du miroir » et la technique de narration chez Stendhal ― L’identification de l’auteur du Couvent de Baïano III.

  • Deuxième Colloque : Littérature et "gender": L'éducation des femmes au XIXe siècle en France.
    le 12 décembre 2009, au Women's Studies Center, Osaka Prefecture University


Kazuko IWAMOTO, Théorie de l'éducation des femmes chez Stendhal à travers l'analyse de Beauvoir.

  • Société japonaise des études stendhaliennes: le 26 décembre 2009, à Kyoto.

Kanna TADO : Sur le hors-texte d'Armance.

ARTICLE

  • Ami KOBAYASHI : Sur les éléments picturaux dans les romans de Stendhal -- à la recherche des tableaux « éphémères » dans Lucien Leuwen, in EBOK no.21, Société de langue et littérature françaises de l’université de Kobe, 2009.

Internet

  • La Ville de Grenoble et l’Université Stendhal - Grenoble 3 ont inauguré la mise en ligne du site « Manuscrits de Stendhal » http://www.manuscrits-de-stendhal.org/ le jeudi 26 novembre 2009 à 18h00 à l’Amphidice.

France-info consacre un article à cet évènement : Les manuscrits de Stendhal maintenant sur internet , Le reportage de Pierre-François Decourcelle - France Bleu Isère Voir également le site ActuaLitté.com http://www.actualitte.com/actualite/15285-Stendhal-net-bibliotheque-numeriser-Grenoble.htm


Colloques

  • STENDHAL ET LES ROMANTISMES. L'EUROPE ROMANTIQUE DE STENDHAL.Traverses 19.21. Colloque international du Centre d’études stendhaliennes et romantiques (CESR) Mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 30 janvier 2009 Responsables scientifiques :Marie Rose Corredor ( CESR - Traverses 19.21)
    Mariella Di Maio (Rome3) Participation à l’organisation : M. Bassou, L. Garnier ,C. Mariette-Clot, C. Meynard Consulter le programme (format pdf): Stendhal et l’Europe
  • STENDHAL ET L’ÉROS ROMANTIQUE : TRADITION ET MODERNITÉ. Colloque organisé par Stendhal aujourd’hui et HB Revue internationale d’études stendhaliennes. Paris, INHA, 2, rue Vivienne, salle Vasari, 27 et 28 mars 2009

Vendredi 27 mars

9 h Présentation
9h 15 Laurent Marty, « La Création de Don Giovanni à Paris »
9h 45 Pierrette Pavet-Jörg, « Quelques paradoxes fondateurs de l’Eros romantique chez Stendhal »
10h 15 Liliane Lascoux, « Lélia “ Bifrons ”, entre 1833 et 1839. De “ l’Eros romantique de la désespérance ” à la sublimation spiritualiste »
Pause
11h Kajsa Andersson, « A propos de Gösta Berling »
11h 30 Nobuhiro Takaki, « L’amour et l’imagination créatrice : Modelage du type de l’Amazone »
12h Suzel Esquier, « Manet, Picasso, Le Déjeuner sur l’herbe. La question du Nu »
Déjeuner
14h 15 Françoise Guinoiseau, « Les Confidences de Nicolas »
14h 45 Marthe Peyroux, « Marguerite Yourcenar : Clytemnestre innocentée »
15h 15 Romain Vignest, « Erotisme et orphisme chez Victor Hugo »
15h 45 Pierrette-Marie Neaud, « Du Dandysme et le manuel du parfait séducteur; Barbey, Beyle, Baudelaire »

Samedi 28 mars

9h Elena Saprykina, « L’Eros russe : le sublime et le sensuel dans la littérature romantique et postromantique »
9h 30 Brigitte Méra, « Les phénomènes érotiques dans les “ Esquisses de la société parisienne, de la politique et de la littérature” »
10h Nicolas Perot, « Les martyrs de l’Eros »
Pause
10h 45 Merete Gerlach-Nielsen, « Un nouveau regard sur De l’amour »
11h 15 Nicolas Boussard, « La philosophie de l’amour du Touriste et du Voyageur »
11h 45 Elisabeth Scheele, « Stendhal et l’amour antique »
Déjeuner
14h Michel Brix, « L’Eros romantique et le libertinage : sur Adolphe de Benjamin Constant »
14h 30 Serge Linkès, « Stendhal est une femme comme les autres »
15h Isabelle Pitteloud, « Le ridicule et les âmes tendres : la rationalité affective selon Stendhal »
Pause
15h 45 Alexandra Pion, « Stendhal et la modernité érotique »
16h 15 Thierry Ozwald, « Lucien Leuwen ou l’éloge de la vertu »
16h 45 Michel Crouzet, « Stendhal et la crise moderne de l’Eros »

 

  • Colloque STENDHAL / THÉÂTRE

Jeudi 11 juin 2009 Paris (75005)

Avec le soutien du centre de recherche sur les poétiques du XIXème siècle de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III et en collaboration avec le Centre d’Etudes Stendhaliennes et Romantiques, Université Stendhal-Grenoble III.

Maison de la Recherche, 4, rue des Irlandais, Paris 5ème

Colloque portant sur le théâtre de Stendhal organisé par
Agathe Novak-Lechevalier
Philippe Berthier
Lucy Garnier
Myriam Sfar

PROGRAMME

Jeudi 11 juin
13 h 30 : Accueil des participants et ouverture du colloque par Philippe Berthier (Université Paris 3)

14 h : Francesco Spandri (Université de Rome) : « Le théâtre fantôme »
Sources et influences
Présidente : Marie-Rose Corredor (Université Grenoble 3)
14 h 30 : Muriel Bassou (Université Grenoble 3) : « Critiques théâtrales à quatre mains : le duo Beyle-Crozet à pied d’« œuvres » en 1811 »

15 h : Maurizio Melai (Université de Pise) : « Stendhal et la tragédie de la Restauration »

15 h 30 : Hélène Spengler (Université Grenoble 3) : « Stendhal promoteur et critique de la “tragédie historique” »

16 h 30 : Laure Lévêque (Université de Franche-Comté) : « Lucien de Samosate et Stendhal : dialogues des morts pour un auteur en quête d’art dramatique »

17 h : Cécile Meynard (Université de Grenoble 3) : « Les Caractères, sources d’inspiration pour le théâtre de Stendhal »
Vendredi 12 juin
“Romanticisme” et poétique dramatique stendhalienne
Président : François Vanoosthuyse (Université Paris 3)
9 h : Michel Brix (Université de Namur) : « Stendhal et la “révolution” dramatique de 1830 »
9 h 30 : Éric Avocat (Université de Kyoto) : « Henri III, fragment d’un drame romanticiste : purgation du pathos et mise à nu des passions »

10 h : Georges Kliebenstein (Université de Nantes) : « La Gloire et la Bosse : Auguste Gélimer ad majorem gloriam »

11 h : Serge Linkès (Université de La Rochelle) : « L’invention dramatique chez Stendhal : entre théorie et pratique »

11 h 30 : Gisela Moinet (Association Stendhal Grenoble) : « Le cahier de Letellier ou la comédie de l’impossible »
Le théâtre hors du théâtre
Président : Jean-Jacques Hamm (Université de Queen)
14 h 30 : Catherine Mariette (Université de Grenoble 3) : « “Conserver le dramatique de la vie” : théâtralité du quotidien dans le Journal (1802-1805) »

15 h : François Kerlouegan : « L’analogie théâtrale dans le discours sur l’art : l’exemple du Salon de 1824 »

16 h : Yves Ansel (Université de Nantes) : « Pourquoi Stendhal est un si bon lecteur, ou les leçons de Molière »
Samedi 13 juin
Le théâtre et le roman
Président : Christopher Thompson (Université de Warwick)
9 h : Maria Scott (Université de Galway) : « L’authenticité des héroïnes comédiennes de Stendhal »

9 h 30 : Xavier Bourdenet (IUFM de Paris) : « De Phèdre à Gina : pour une lecture racinienne de La Chartreuse de Parme »
Le théâtre… ou l’opéra
10 h 30 : Béatrice Didier (École Normale Supérieure) : « L’esthétique du livret d’opéra comique et d’opéra bouffe chez Stendhal »

11 h : Suzel Esquier (Université Paris IV) : « De Racine et Shakespeare aux Notes d’un dilettante : principes d’une dramaturgie romantique »

11 h 45 : Bilan : Agathe Novak-Lechevalier (Université Montpellier 3)

     


Conférences

  • STENDHAL AUJOURD’HUI Société internationale d’études stendhaliennes Conférence de Suzel Esquier Haydn et ses biographes romantiques (Stendhal et George Sand) 19 novembre 2009, 18h30, Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, salle des Actes

 


Cinéma, Radio, Télévision, Théâtre


Traductions

Allemagne


Inédits


Ventes

  • Année  2009

Liste établie par Jacques Houbert (Format PDF)


Causeries stendhaliennes


Articles, essais

  • Carlo GINZBURG "L'âpre vérité, un défi de Stendhal aux historiens" Écrire l'histoire, N°4. Automne 2009. 89-104. Traduction d'un texte publié dans Il filo e la trace. Vero, falso, finto. Milan. Feltrinelli. 2006. À paraître aux éditions Verdier en 2010 sous le titre Le fil et les traces. Vrai, faux, fictif. (Traduction Martin Rueff)

Expositions


Journées européennes du patrimoine


Manifestations


Concerts

 

Bibliographie générale

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

Google
 
 

 

Stendhal  | BibliographieEditionAssociationsGrenobleArticlesSites internetContactBlog Stendhal | ©Jean-Yves Reysset