L'Actualité stendhalienne sur le blog Stendhal

Visitez la Librairie Stendhal

Stendhal

Bibliographie

Edition

Associations

Grenoble

Articles

Courrier Stendhal

Sites internet

Contact

 

2012

Oeuvres de Stendhal

  • STENDHAL Les Cenci L'Herne 2012 76 pages ISBN: 9782851972446 9,50 euros


Bibliographie


Ouvrages

  • Michel CROUZET M. Myself ou la vie de Stendhal Nouvelle version
    Éditions KIME ISBN 978-2-84174-588-3 2012 728 p.| 30 €
  • Philippe BERTHIER Petit catéchisme stendhalien Éditions de Fallois PARIS 2012 188 pagesPrix TTC 18 euro ISBN 978-2-87706-785-0
  • Renée DÉNIER Count Stendhal Henri Beyle et l’Angleterre Éditions Philippe Rey Document Parution le 16 février 2012 160 pages / 14 x 20,5 cm ISBN : 978-2-84876-200-5 Prix de vente public TTC : 17 €

  • Philippe CADO “Le jour où je me suis pris pour Stendhal” Collection Histoires de vie La schizophrénie Eyrolles http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/le-jour-ou-je-me-suis-pris-pour-stendhal-9782212553840 Prix éditeur : 15,00 EUR 28 juin 2012 192 p.
  • Michel CROUZET Le Rouge et le Noir Essai sur le romanesque stendhalien. Nouvelle édition revue, corrigée et augmentée de deux essais Histoire et Critique littéraire EUREDIT http://www.euredit-editions.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=169 Date de parution : 2012 ISBN : 978-284-830-167-9 14 x 20,5 cm dos carré collé 354 pages 65 €
  • Jean MÉLIA Stendhal et ses commentateurs EUREDIT http://www.euredit-editions.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=170 Histoire et Critique littéraire Date de parution : 2012 ISBN : 978-284-830-170-9 12 x 18,5 cm dos carré collé 418 pages 72 €
  • Mariella DI MAIO Frontières du romanesque : Stendhal, Balzac Classiques GARNIER Études romantiques et dix-neuviémistes N° 30 ISBN 978-2-8124-0822-9 EAN 9782812408229 Paris 11/12/2012 152 pages 29.00 € TTC
  • Pascale BOLOGNINI-CENTÈNE Stendhal lecteur des fictions du XVIIIè siècle 453 pages Paris décembre 2012 Prix public France: 94 € ttc EUREDIT. www.euredit-editions.com ISBN: 978-2-84830-168-6

Revues, Actes de colloques

  • Revue du Stendhal Club. Charles Dantzig, directeur. Numéro 1"Rose Stendhal et vert Beyle" Février 2012

Le Stendhal club a été créé le 23 juin 2011 par Charles Dantzig. Il est la résurrection du célèbre Stendhal Club des années 1900, dont l'écrivain et éditeur Remy de Gourmont avait été le président et qui avait contribué à la gloire posthume (alors naissante) de l'auteur de La Chartreuse de Parme. Le Stendhal Club compte douze membres, quatre membres fondateurs, quatre membres français et quatre membres étrangers.Le Stendhal Club publiera sa revue une fois par an, éventuellement.


TABLE
Charles Dantzig, "Histoire de ce Stendhal Club"
Igor Lysenko, "Un mécène"
Arthur Chevallier, «Le Stendhal Club n'est pas un canular"
1
Vert
Étienne de Montety, « Beylissimo »
Dominique Fernandez, « L'habit vert»
Lucien d'Azay, « Portrait du consul en crocodile »
Christophe Honoré, «La couleur du chien de Gérard Philipe »
Laurent Nunez, «Vert de rage»
Benoît Fuchs, «Vert Chartreuse»
2
Rose
Teresa Cremisi, « Rose chair et rose bonheur »
Guillaume de Sardes, « Le rose aux joues»
Charles Dantzig, « Rose Stendhal »
Daniel Mendelsohn, « Étape à Vilna»
Arthur Chevallier, « Stendhal rose »
3
Annexes
Émile Henriot, « Stendhal inédit: Le Rose et le Vert »
Stendhal, « Les privilèges»
Stendhal, « Du rose et du vert»

  • LE COURRIER BALZACIEN La Chartreuse de Parme lue par Balzac Nouvelle série N°19 9 euros Trimestriel Avril 2012

Sommaire

Le mot de la présidente Anne-Marie Baron

BALZAC ET STENDHAL: L’ARTICLE SUR LA CHARTREUSE DE PARME

Quand un H. B. rencontre un autre H. B., par Jacques Houbert La lettre de Balzac à Stendhal - facsimilé et transcription Chronologie des relations entre Balzac et Stendhal, par Jacques Houbert Bibliographie, par Jacques Houbert L’Idée et l’Image: histoire esthétique et création balzacienne, par Anne-Marie Baron

SOCIOLOGIE BALZACIENNE

Balzac et la table, par Alain Drouard

THÉÂTRE

Quand Séraphîta nous entraîne… analyse par Jacqueline Ordas de la pièce de Duriel Zohar d’après Séraphîta

EN LIBRAIRIE

L’École des ménages, de Balzac, Biblioteca di Sardegna Balzac à vingt ans, d’Anne-Marie Baron, par Stéphane Labbe

IN MEMORIAM

Félicien Marceau par Hervé Plagnol.

  • ANNÉE STENDHALIENNE 11. STENDHAL / THÉÂTRE
    Actes du colloque du 11 au 13 juin 2009 - Université Paris-III
    Textes réunis par Lucy Garnier, Agathe Novak-Lechevalier et Myriam Sfar
    Agathe NOVAK-LECHEVALIER : Stendhal / théâtre : présentation – Francesco SPANDRI, Lire, voir, écrire le théâtre – Muriel BASSOU: Critiques théâtrales à quatre mains : le duo Beyle-Crozet à pied d’œuvres en 1814 – Éric AVOCAT : Racine et Shakespeare dans Henri III. Fragment d’un drame romanticiste – Georges KLIEBENSTEIN : La Gloire et la Bosse : Auguste Gélimer ad majorem gloriam – Gisela MOINET : Stendhal ou la comédie de l’impossible – Cécile MEYNARD : Le théâtre stendhalien et la notion de caractère – Catherine MARIETTE : « Conserver le dramatique de la vie » : le combat des passions dans le théâtre de Stendhal » – Maurizio MELAI : Stendhal et la tragédie de la Restauration – Michel BRIX : Stendhal et la « révolution » romantique de 1830 – Hélène SPENGLER : Stendhal romanticiste ou le parti pris pour la tragédie historique et libre : à propos de Henri III – Maria SCOTT : Comédie et liberté chez Stendhal : une étude de ses actrices – Xavier BOURDENET : « Ô dix-neuvième siècle ! » : la scène tragique du Rouge – Béatrice DIDIER : Stendhal et le libretto – Suzel ESQUIER : Principes d’une dramaturgie romantique – Yves ANSEL : Pourquoi Stendhal est un si bon lecteur, ou les leçons d’un fiasco – Liliane LASCOUX : Stendhal et Delacroix.
    Notes et Documents. Jacques Houbert : Une nouvelle lettre de Stendhal à Salvagnoli – Jacques Houbert : l’arroseur arrosé : Stendhal plagiare, ou plagié – Paul Desalmand : Quand Chateaubriand en rajoute.
    Chronique. Philippe Berthier
    Carnet critique. Suzel Esquier
    CHAMPION
    http://www.honorechampion.com/cgi/run?wwfrset+3+0+1+2+cccdegtv1+08532388+1
    LIEU D’EDITION: PARIS
    PARUTION: 31.08.12
    Prix EUR TTC: 50.00
    COLLECTION: ANNEE STENDHALIENNE
    FORMAT: 15X22
    392 pages
    BROCHÉ
    1 volume(s)
    N° SERIE:0011
    ISBN:9782745323880
    EAN:9782745323880

 

  • STENDHAL HISTORIEN DE L'ART Daniela Gallo (dir.) Peut-on considérer Stendhal comme un historien de l’art ? En admettant que les écrits où Stendhal tient une posture d’historien de l’art sont importants, on réévalue un pan de littérature artistique d’une grande richesse, injustement écartée à cause de son étrangeté et de son manque apparent d’érudition. Ainsi, reconsidérée dans une perspective européenne, la grande nouveauté du projet éditorial d’Histoire de la peinture en Italie apparaît plus flagrante et son échec trouve davantage d’explications. Presses Universitaires de Rennes http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3000 2012 Domaines : Histoire de l’art, Littérature XIXe siècle Collection : Art et Société Format : 17,5 x 25 cm Nombre de pages : 234 p. Illustrations : Couleurs et N & B ISBN : 978-2-7535-2020-2 Disponibilité : en librairie Prix : 20,00 €

Table des matières

Remerciements 6

Daniela GALLO

Introduction 7

PREMIÈRE PARTIE

L’historien et son public

Pascal GRIENER

Stendhal historien d’art « inactuel » après l’Empire L’Histoire de la peinture en italie de 1817 et son contexte historiographique 15

Daniela GALLO

Des manuels sur l’art et des guides pour un nouveau public 31

BÂTIR UN CONTEXTE 32 – PHOTOGRAPHIER LA RÉALITÉ : ACCÉLÉRATION ET TÉLESCOPAGES 35

Alexander AUF DER HEYDE

Voix hors champ : Stendhal historien de l’art contemporain
dans l’Histoire de la peinture en Italie (1817) 43
« VOYEZ L’EXPOSITION DE 1817 » : LE JEU DES MIROIRS ET LES FONDEMENTS DE L’HISTORICISME STENDHALIEN 44 – FABRICE DEL DONGO : SYMPATHIE ET ANATOMIE D’UN ANTI-HÉROS 52

Charlotte GUICHARD

Le Cours de cinquante heures de Stendhal : du manuel d’amateur aux Happy Few 59 PORTRAIT DU LECTEUR EN « PRESQUE ARTISTE » 60 – « CE QUE SAIT LA MAIN » 63 – LES AMATEURS DE STENDHAL, DES HAPPY FEW ? 65

Barbara STEINDL

Quelques considérations en marge du Cours de cinquante heures 71

L’OBSERVATION DE LA NATURE ET LE DESSIN 72 – ACQUÉRIR DES NOTIONS SUR L’ART 73 – LECTURES ET LIVRES SUR L’ART 73

DEUXIÈME PARTIE

La pensée stendhalienne de l’art

Milovan STANIĆ

Canova, une cristallisation esthétique de Stendhal ou la cristallisation comme anti-théorie de l’expérience esthétique 81
LE PLAGIAIRE ORIGINAL 83 – LECTURES INFINIMENT SENSIBLES 88 – AMBIGUITÉS DE LA THÉORIE 89 – CRISTALLISATION VS THÉORIE 92

Philippe BERTHIER

« Morale construite » 97

Arnauld PIERRE

De « la faculté de recevoir par la peinture les plaisirs les plus vifs » L’extase esthétique et son syndrome, de Stendhal à Berenson 103

TROISIÈME PARTIE

Juger l’art : les goûts d’un critique

Emmanuel SCHWARTZ

L’architecture à la française dans le roman stendhalien 119

TOURS ET ÉGLISES GOTHiQUES 119 – LES MONTAGNES ET LES ARBRES 125 – L’HÔTEL ENTRE COUR ET JARDIN 127 – SILHOUETTES DANS L’ARCHITECTURE 132

Letizia NORCI CAGIANO

L’éloquence des images 137

Stephen BANN

Stendhal critique d’art face à Delaroche et à ses pairs : pour une autre histoire de la peinture romantique 151

QUATRIÈME PARTIE

Deux références sans déférence : Lanzi et Constantin

Raffaele DE GIORGI

Lanzi, « génie froid », et Stendhal 167

« UN REGARD FAUSSÉ EST EN PERPÉTUEL DANGER D'ILLUSION » (LANZI) 167 – « IL FAUT SENTIR ET NON SAVOIR » (STENDHAL) 169

Hélène DE JACQUELOT

Stendhal et Constantin : une amitié féconde 183

CINQUIÈME PARTIE

Échos grenoblois

Marianne CLERC et Marie-Françoise BOIS-DELATTE

Stendhal, Rahoult et Blanc-Fontaine : regards partagés de Grenoblois sur l’art italien 197

PRÉPARATION À L’ITALIE 198 – PREMIER VOYAGE EN ITALIE (1845-1847) 201 – DEUXIÈME VOYAGE EN ITALIE (1868) 207

Index 211
Crédits photographiques 227

Les auteurs 229

  • HB Revue internationale d’études stendhaliennes, n° 17, 2013, EUREDIT Stendhal et l'aristocratie Colloque Paris-Sorbonne 25 et 26 mars 2011.Textes réunis et présentés par Michel Arrous.Décembre 2012, 483 p. 89 euros

DOSSIER Présentation par Michel Arrous Satire et délégitimation des figures de l’Ancien Régime dans Le Rouge et le Noir par Brahim Karoui Le laconisme aristocratique dans Lucien Leuwen : discours et attitudes d’une morale naturelle par Claire Deslauriers Une relecture de Duclos : Stendhal et la politique aristocratique par Elisabeth Scheele De la concurrence des modèles comique et tragique dans Armance : la fabrique littéraire d’une exigence de noblesse, de l’héroïsme à la monstruosité par Audrey Giboux « Les aristocrates à la lanterne » ? L’aristocratie chez Stendhal et Balzac par Max Andréoli Aristocratie et jeux de Bourse chez Stendhal et Balzac par Brigitte Méra Des aristocraties espagnoles par Andrée Mansau La belle Mme d’Hocquincourt par Suzel Esquier La Chartreuse de Parme, roman de l’aristocratie par Maria Zani La politique dans Armance et Lucien Leuwen : le règne des salons et des fripons par Françoise-Marie Guinoiseau Le salon aristocratique dans Armance : un théâtre oculaire par Sascha Lüthy L’aristocratie d’une dame courtoise : La Belle dame sans mercy et Le Rouge et le Noir par Maria Vicenta Hernández Álvarez La conversation et la parole aristocratiques dans le roman stendhalien par Pierrette Pavet Carmen chez la comtesse : l’expérience de la vulgarité par Nicolas Perot Quelques sources possibles pour les personnages de La Chartreuse de Parme : généalogie et histoires par Léa d’Aleo Figure(s) de l’aristocrat(i)e dans Armance ou Quelques scènes d’un salon de Paris en 1827 par Méké Méité La Sainte-Alliance à l’Opéra : Il Viaggio a Reims vs Le Rouge et le Noir par Francis Claudon La formation aristocratique de Julien Sorel par Michel Crouzet VARIA Texte et variantes : au sujet du texte de base de l’édition Hetzel du Rouge et le Noir par Nobuhiro Takaki Mérimée en Espagne : un voyageur impénitent ? par Thierry Ozwald La sprezzatura rossinienne dans la filiation du Courtisan de Baldassare Castiglione par Liliane Lascoux Jaubert de Passa – Mérimée, les fruits partagés d’une heureuse rencontre par Jacques Saquer Autour des éléments picturaux dans La Chartreuse de Parme. Deux peintres parmesans par Ami Kobayashi Lucien Leuwen, roman du pouvoir par Michel Crouzet Stendhal, une solitude très peuplée par Michel Crouzet Parcours autobiographiques : Stendhal lecteur de Rousseau par Pascale Bolognini-Centène Clair-obscur musical chez Stendhal par Liliane Lascoux NOTES Philippe et Minna ou une escapade à Venise par Merete Gerlach-Nielsen L’auteur du Journal d’un raté aime Le Rouge et le Noir par Pierrette Pavet Stendhal de retour à Andilly par Michel Arrous Journées stendhaliennes des 12 et 13 octobre 2012 par Michel Arrous LIVRES


Bandes dessinées 


Thèses


Allemagne

  • Suzanne Mildner, L'Amour à la Werther. Liebeskonzeptionen bei Goethe, Villers, de Staël und Stendhal, Wallstein Verlag, Göttingen, 2012, 360 p. (cr in HB 2014)

Italie


Japon

Société japonaise des études stendhaliennes :


Internet

 

Colloques, séminaires

 

Conférences


Cinéma, Radio, Télévision, Théâtre


Traductions


Inédits


Ventes


Articles, essais


Expositions


Journées européennes du patrimoine


Manifestations


Concerts

 

Bibliographie générale

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

Google
 
 

 

Stendhal  | BibliographieEditionAssociationsGrenobleArticlesSites internetContactBlog Stendhal | ©Jean-Yves Reysset