L'Actualité stendhalienne sur le blog Stendhal

Visitez la Librairie Stendhal

Stendhal

Bibliographie

Edition

Associations

Grenoble

Articles

Courrier Stendhal

Sites internet

Contact

 

Ouvrages, biographies

1850

  • Prosper Merimée: H.B., (H.B. avait été édité à 25 exemplaires en 1850 sans mention d'auteur). ed dérives/Solin, 1983, 53 p.

1854

  • Romain Colomb: Notice sur la vie et les ouvrages de Henri Beyle Romans et Nouvelles, 1854.

1868

  • Albert Collignon: L'Art et la Vie de Stendhal (Slatkine Reprints, 1974, 536 p)

1900

  • Auguste Cordier .Casimir Stryienski (Préface de): Comment a vécu Stendhal, Villerelle, 1900, 207 p.

1902

  • Arthur Chuquet: Stendhal-Beyle, Plon, 1902, 548 p.

1911

  • Jean Mélia: Stendhal et ses Commentateurs, Mercure de France, 1911, 416 p.

1914

  • Léon Blum, Stendhal et le Beylisme, Albin Michel, sd, 316 p.

1920

  • Gabriel Faure: Au Pays de Stendhal, Rey, 1920, 127 p.

1921

  • Édouard Rod: Stendhal, Hachette (Les grands écrivains français), 1921, 160 p.

1926

  • Jacques Boulenger, Candidature au Stendhal Club, Le Divan, 1926, 159 p.

1942

  • Jean Prévost, La création chez Stendhal, Sagittaire, 1942.

1943

  • Henri Jacoubet: (A la gloire de ...) Stendhal, Nouvelle Revue Critique, Paris, 1943, 221 p.

1947

  • Maurice Bardèche: Stendhal romancier, La Table Ronde, 1947, 473 p.

1948

  • Henri Martineau: Petit dictionnaire Stendhalien, Le Divan, 1948, 501p.

1950

  • Henri Martineau: Le calendrier de Stendhal, Le Divan, 1950, 408 p.

1951

  • Henri Martineau: L'oeuvre de Stendhal (Histoire de ses livres et de sa pensée), Albin Michel, 1951, 638p.

1952

  • Henri Martineau: Le coeur de Stendhal (Histoire de sa vie et de ses sentiments) Volume I 1783-1821, Albin Michel, 1952, 448 p.

1953

  • Henri Martineau: Le coeur de Stendhal (Histoire de sa vie et de ses sentiments) Volume II 1821-1842, Albin Michel, 1953, 486 p.

1954

  • Louis Aragon: La Lumière de Stendhal, 1954.

1957

  • Paul Valéry, Stendhal, Variété, Oeuvres I, Pléiade, 1957.

1958

  • François Michel: Etudes stendhaliennes, Mercure de France, 1958, 414 p.
  • V. Del Litto: La vie intellectuelle de Stendhal (Genèse et évolution de ses idées 1802-1821), 1958, 730 p.
  • Georges Blin , Stendhal et les problèmes du roman, Corti, 1958

1961

  • Gilbert Durand: Le Décor mythique de la Chartreuse de Parme, Corti, 1961, 251 p.
  • Jean Starobinski, L'Oeil Vivant, Gallimard, 1961.

1967

  • Fernand Rude: Stendhal et la pensée sociale de son temps, Plon,1967.

1965

  • V. Del Litto, La Vie de Stendhal, Albin Michel, 1965, 349 p.

1969

  • Gérard Genette, Stendhal, Figures II, Seuil, 1969.
  • Jean-paul Weber: Stendhal les Structures thématiques de l'oeuvre et du destin, SEDES, 1969, 665p.

1971

  • Shoshana Felman, La "Folie" dans l'oeuvre romanesque de Stendhal, Corti,1971,253 p.

1980

  • Roland Barthes, On échoue toujours à parler de ce qu'on aime, Revue Tel Quel 85, Automne 1980.

1981

  • Michel Crouzet, Stendhal et le langage,Gallimard,1981,424 p.
  • Victor Del Litto: Essais stendhaliens, Slatkine, Genève-Paris, 1981, 486 p.

1983

  • Philippe Berthier: Stendhal et la Sainte Famille, Librairie Droz, 1983, 262 p.
  • René Andrieu: Stendhal ou le Bal Masqué, JC Lattès, 260 p.

1990

  • Michel Crouzet , Stendhal ou Monsieur moi-même, Flammarion, 1990, 797 p.

1992

  • Jean Goldzinc, Stendhal L'Italie au coeur, Collection Découverte Gallimard,1992,176 p.

 

 

 

 

  • Alphonse Séché: Stendhal, Editions Louis- Michaud (La vie anecdotique et pittoresque des grands écrivains), sd, 190 p. 

Collectif

  • L'Italie au temps de Stendhal, Hachette (Collection Ages d'Or et Réalités), 1966,280 p.

Ouvrages illustrés

  • Dominique Ferrandez: Le musée idéal de Stendhal (Oeuvres et citations choisies par Ferrante Ferranti), Stock, 1995, 239 p.
  • François Cruciani: Stendhal, Èditions P Charron (Collection Les Géants), 1973, 135 p.

Revues

  • L'Année Stendhal
  • HB
  • Stendhal Club
  • Bibliothèque Stendhal, dirigée par V. Del Litto

1- Stendhal, la Bourgogne, les musées, le patrimoine. Textes recueillis par Francis Claudon. Un volume in-8° de 264 p., avec illustrations, 210 Fr.

  • Cahiers du Stendhal Club: Direction littéraire: V. Del Litto-4, rue Lesdiguières-38000 GRENOBLE (France)

    1 V. Del Litto: Stendhal, Grenoble, le Dauphiné. Septembre 1996.

    "Nemo propheta in patria. L'antique maxime est d'une évidence telle qu'elle n'est plus à démontrer. Innombrables sont les écrivains célèbres qui ont brocardé pour une raison ou pour une autre leur lieu natal. Le nom de Stendhal s'inscrit tout en haut de la liste que l'on pourrait dresser. En effet, il s'est exprimé en termes très vifs sur Grenoble et sur ses habitants. Ces derniers n'ont pas hésité à lui rendre la pareille. D'autant qu'à première vue ils n'étaient pas dans leur tort. Curieusement, Stendhal n'a pas cessé de donner des verges pour se faire battre. Ainsi, il a renié son ascendance en remplaçant son patronyme par un pseudonyme dont on ignorait l'origine De même, toujours désargenté, il a bradé le patrimoine paternel. Enfin, sur sa tombe, à Paris, est gravée une épitaphe dictée par lui-même qui se distingue par une double singularité: elle est en italien et le romancier se déclare "Milanais". Il y avait de quoi blesser l'amour-propre des Grenoblois. Mais ce qui importe, c'est de connaître les formes d'expression, et les limites, de leur réprobation. On peut - et on doit - se demander si elle a été aussi compacte qu'on l'a dit, surtout au moment où l'écrivain faisait "la une" des journaux parisiens. C'est à cette question que se propose de répondre le présent ouvrage qui est un recueil de tout ce qui a paru sur Stendhal dans la presse grenobloise au cours des XIXe et XXe siècles."

Bibliothèque du Voyage en Italie 45.

  • Correspondance inédite (de Stendhal consul de France dans les États Romains).Ètablissement du texte, préface et notes de V. Del Litto. Centre Universitaire de Recherche sur le Voyage en Italie. Slatkine Genève.1994 .

 

Google
 
 

 

Stendhal  | BibliographieEditionAssociationsGrenobleArticlesSites internetContactBlog Stendhal | ©Jean-Yves Reysset